Non classé

Poème: Au tant attendre le temps

A toi qui m’a permis de vivre dans la quiétude.

Le jour de la franchise à sonner  avec amplitude.

Le chemin de la vérité est emphase avec cette solitude.

A toi qui m’as permis de sortir la tête hors de l’eau.

La nuit qui donne le repos à l’esprit s’endort sans remords.

Nul ne peut s’en défaire de cette manière sans avoir la joie au cœur.

A toi qui m’a permis de marcher la tête haute.

Quand viendra le temps de la vérité sur terre, ceux qui ont mérité de vivre ne voudront plus assister à la réalité de la terreur.

Juste un temps qui va et vient pour dicter son ordre et  son autorité avec vigueur .

Pleurs parce que du bout des doigts, tu verras la larme déchirer cette paume si fragile.

A toi qui m’a permis d’affronter la vie de face.

Le temps de demain vient et va .

Nul ne saura le définir à jamais.

Le changement est palpable car du rire on passe aux pleurs à tout temps

L’équation de la vie est ainsi temps du jour et temps de la nuit.

Cette équation fera fleurir à l’horizon proche de la lune et loin de la terre un lendemain meilleur

Tend la main alors à demain pour qu’il revienne sans histoire pour entrevoir le temps de la gaieté.

A toi qui m’a permis de comprendre l’existence sur terre

A quand la sortie de la fleur qui scintillera  sous l’effet des rayons solaire.

Dans cette incapacité d’attendre l’heure et le moment de délivrance, il y a un gros fossé à surmonter.

Pourquoi s’attarder à  patienter alors que le bout  du tunnel est proche.

Sans heurte et sans bruit sous nos pas ,on fascine devant le spectacle du vent qui change l’aspect du temps.

A toi qui m’a permis de construire ma vie .

De l’obscurité à la lumière, le chemin de l’aboutissement nous guide.

Nul a le temps d’accomplir sa tâche sans faire un bref temps de questionnement.

Le sale temps ne peut que nous infliger un tempérament d’anxiété absolu.

On approche du temps et on regarde l’allure de sale temps qui nous menace.

on parachève le temps des remords sans qu’on  morde les touffes de la rage.

Ainsi lorsque le temps de la franchise sonnera sur notre vie , le bonheur s’installera pour toujours dans nos cœurs

 

composition : inspecteur eto’o

inspecteur.etoo@yahoo.fr

 

 

A propos de inspecteuretoo

- Sous Directeur des Relations Publiques au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique - Chargé de la communication digitale au cabinet du ministre MESRS - Vice – Président de la commission communication et marketing de la Fédération Ivoirienne des Sports Universitaires (FIVSU) - Doctorant en géographie option rurale - Co-concepteur du concours du plus beau sourire du mois sur facebook - Auteur du roman "l'Amoureux Malheureux" sur edilivre.com - Acteur de cinéma à la structure Afri’kart production

Une réponse à “Poème: Au tant attendre le temps”

  1. Le 9 septembre 2013 à 17 h 16 min margo27 a répondu avec... #

    Bonjour
    Mon association « J’attends donc je lis » propose de publier des textes courts 5 fois par an. (Gratuitement, bien sûr !)
    Vous pouvez tenter votre chance avec vos propres textes à cette adresse:

    http://jattendsdoncjelis.unblog.fr/

    Cordialement
    Sabine, la présidente

    Dernière publication sur Les mains de Sabine : Une feuille, un livre

Ajouter votre réponse

Ccalavie |
J'ai"meuh" l... |
Le blog de KARJAN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La princesse arc-en-ciel
| Skygaddy
| Soldeslongchamps